Le samedi 17 novembre2018 - Daniel PABOEUF UNITY + MOON GOGO à L' étang moderne à Rochefort en terre
____________________________________________________

Daniel PABOEUF UNITY Electro Pop Rock

Retour de la redoutable UNITY de combat sonique du saxophoniste rennais DANIEL PABŒUF pour un troisième album tellurique, inventif et déjanté. Un road-trip sonore naviguant entre électro-jazz, post-rock et trans-pop, avec de nouvelles citations "eighties" et des incursions sur les terres de la chanson. Un virage plus "pop" et "eighties", ajoutant encore à l'inventivité débridée, à l'amplitude poétique et à la puissante étrangeté de la musique sans frontières du DANIEL PABŒUF UNITY. "I] y a aussi dans la voix de Daniel Paboeuf quelque chose de la théâtralité de David Bowie et d'Iggy Pop. En huit compositions, souvent dans un lyrisme sombre mais jamais pesant, cet envoûtant Golden Years est une réussite"


pour écouter DPU

Clip


____________________________________________________

MOON GOGO et E’Joung-Ju

Moon Gogo est le surprenant attelage façon « battle » entre une virtuose de geomungo (prononcer « komoungo »), instrument coréen millénaire et un chanteur/songwriter qui connaît son affaire. D’un côté donc, E’Joung-ju, musicienne classique qui fait claquer, gémir ou murmurer les six longues cordes de son instrument millénaire. Parfois surnommé « Chef des cent musiques », le geomungo est tour à tour tonnerre menaçant, suave plainte ou groove entêtant. De l’autre, Federico Pellegrini, claviers à un doigt, guitare à pas beaucoup plus, hyperfuzz au pied quand il le faut, et surtout, chant ductile, de ceux qui vous emportent en trois inflexions… Ensemble, ils produisent une musique accrocheuse et obsédante, élégante et légèrement débraillée, intime et suavement punk… de la musique de chambre pas très bien rangée en quelque sorte ! Tout a commencé fin 2013 par une commande faite à ces deux musiciens qui ne se connaissaient pas. Depuis, le tandem transcontinental se construit patiemment un terrain de jeu dans le mouvant empire de l’entre-deux à travers un premier album, International (fin 2015) et les concerts où la puissance du duo prend toute sa dimension avec l’appui d’Olivier Valois aka Valoy à l’ingénierie sonore. La suite c’est un second LP sorti en janvier 2018 (Havalina Records/Differ’Ant) dont le titre, « Joy » se comprend comme une antiphrase, tant les émotions qu’on y berce, doucement ou vigoureusement, nous en éloigne (… de la joie). On y entend un hymne à l’industrie nord-coréenne transformé en éruption de pure rage dans « Chulgang (Nowhere at a Time) », on fera un ou deux tours de dancefloor sarcastique avec « Joy » et « Sally’s Gone », on se laisse porter par des ballades orientales transmuées en murmure hiphop obsessionnel sur « Hangukae dal (My Rihanna) » ou en ressac psychédélique avec les 9’24 de « You Say I ». Neuf titres en tout, qui forment un territoire unique et jusque-là inexploré. C’est aussi une tournée qui s’étalera en 2018 et 2019 aux quatre coins de l’hexagone mais aussi à l’étranger avec notamment une tournée en Corée au printemps 2018.



Samedi 17 novembre à 21h
Salle L'Etang Moderne à Rochefort en terre Tarif: 8€

____________________________________________________